LE BUZZ

Laissez-vous inspirer par des histoires à succès d’annonceurs.
Apprenez à mieux connaître vos éditeurs locaux et les humains derrière l’entreprise.
Améliorez votre façon de gérer vos campagnes et d’utiliser la plateforme libre-service grâce à nos trucs et astuces.

Les deux sphères de Gravité Média

Accueil | Le Buzz du marché | Plus d’opportunités pour les deux sphères de Gravité

Plus d’opportunités pour les deux sphères de Gravité

Maximiser le placement publicitaire en ligne sur ses plateformes faisait partie des intentions de l’entreprise depuis un moment. À la fois pour sa division média-Web et son agence marketing, le réseau PubM32 correspond parfaitement à l’outil recherché par Gravité.

Si chacun des cinq médias – Le Courrier du Sud à Longueuil, le Journal Saint-François à Valleyfield, Le Reflet de Candiac, Le Soleil de Châteauguay et l’Information d’affaires d’ici – compte un lectorat encore fidèle à l’édition papier traditionnelle, la place occupée par les plateformes numériques de ceux-ci est grandissante dans le monde de l’information.

Permettre à la clientèle d’annoncer plus facilement sur les pages Web de ses publications qui, réunies ensemble, cumulent des millions de vues annuellement, vient changer la donne pour le groupe québécois.

« Quand M32 est arrivé avec cette plateforme, on n’a pas du tout hésité. C’était vraiment ce qu’on cherchait, ce qu’on voulait afin de donner plus de visibilité à nos clients et aussi faciliter le placement média, raconte la vice-présidente exécutive et division marketing, Judith Cailhier. Ça faisait longtemps chez Gravité qu’on voulait bonifier l’utilisation des plateformes Web de nos médias. Parce qu’on attire énormément de trafic; on parle d’environ 12 millions de pages vues par année. »

La branche dédiée au marketing bénéficie tout autant de cette technologie. « On a une agence marketing complète qui s’occupe de l’image de marque, du développement Web, du placement média, de la production de contenu, de la production vidéo et du design graphique, explique Mme Cailhier. La plateforme libre-service nous ouvre les opportunités pour la division média, mais également pour l’agence. Ça nous permet de faire du bruit auprès de nos deux clientèles distinctes. »

La branche dédiée au marketing bénéficie tout autant de cette technologie. « On a une agence marketing complète qui s’occupe de l’image de marque, du développement Web, du placement média, de la production de contenu, de la production vidéo et du design graphique, explique Mme Cailhier. La plateforme libre-service nous ouvre les opportunités pour la division média, mais également pour l’agence. Ça nous permet de faire du bruit auprès de nos deux clientèles distinctes. »

L’entreprise désormais plus de cordes à son arc pour offrir un service personnalisé, quels que soient l’objectif et l’échéancier visés

 

«On peut adapter aux besoins de tout le mondePeu importe ce que le client a en tête, on le couvre. Certains veulent un accompagnementsouhaitent pousser la stratégie plus loin et on a des équipes qui sont présentes pour eux, assure la vice-présidente. En revanche, il y a d’autres clients qui savent ce dont ils ont besoin et comment faire. Ils préfèrent que ce soit rapide, ils ne veulent pas attendre après personne et maintenant on a la plateforme pour ces gens-là. Efficace et super facile à utiliser », termine Mme Cailhier.   

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Trouver un site
Academie M32
Free

Introduction à la publicité numérique

Familiarisez-vous avec les bases de la publicité numérique grâce à ce cours d’introduction. Ces 4 courtes vidéos vous permettront d’avoir rapidement une bonne vue d’ensemble de l’écosystème marketing et de toutes

Free

Comment utiliser les centres de publicitaires des éditeurs locaux

En construction

« » page 1 / 2
Autre Articles
Corinne Laberge

Corinne Laberge

Journaliste Indépendante

Découvrez vos sites locaux
Retour haut de page